Jean 9:
 Témoignons de Jésus  

Partie 2

Dimanche 13 Février 2022

Pasteur Mbulungu Mosolo

Jean 9 V 8 à 22 : « 8 Ses voisins et ceux qui auparavant l'avaient connu comme un mendiant disaient: N'est-ce pas là celui qui se tenait assis et qui mendiait? 9 Les uns disaient: C'est lui. D'autres disaient: Non, mais il lui ressemble. Et lui-même disait: C'est moi 10 Ils lui dirent donc: Comment tes yeux ont-ils été ouverts? 11 Il répondit: L'homme qu'on appelle Jésus a fait de la boue, a oint mes yeux, et m'a dit: Va au réservoir de Siloé, et lave-toi. J'y suis allé, je me suis lavé, et j'ai recouvré la vue. 12 Ils lui dirent: Où est cet homme? Il répondit: Je ne sais. 13 Ils menèrent vers les pharisiens celui qui avait été aveugle. 14 Or, c'était un jour de sabbat que Jésus avait fait de la boue, et lui avait ouvert les yeux. 15 De nouveau, les pharisiens aussi lui demandèrent comment il avait recouvré la vue. Et il leur dit: Il a appliqué de la boue sur mes yeux, je me suis lavé, et je vois. 16 Sur quoi quelques-uns des pharisiens dirent: Cet homme ne vient pas de Dieu, car il n'observe pas le sabbat. D'autres dirent: Comment un homme pécheur peut-il faire de tels miracles? Et il y eut division parmi eux. 17 Ils dirent encore à l'aveugle: Toi, que dis-tu de lui, sur ce qu'il t'a ouvert les yeux? Il répondit: C'est un prophète. 18 Les Juifs ne crurent point qu'il eût été aveugle et qu'il eût recouvré la vue jusqu'à ce qu'ils eussent fait venir ses parents.… 19Et ils les interrogèrent, disant: Est-ce là votre fils, que vous dites être né aveugle? Comment donc voit-il maintenant? 20 Ses parents répondirent: Nous savons que c'est notre fils, et qu'il est né aveugle; 21 mais comment il voit maintenant, ou qui lui a ouvert les yeux, c'est ce que nous ne savons. Interrogez-le lui-même, il a de l'âge, il parlera de ce qui le concerne. 22 Ses parents dirent cela parce qu'ils craignaient les Juifs; car les Juifs étaient déjà convenus que, si quelqu'un reconnaissait Jésus pour le Christ, il serait exclu de la synagogue

Quand Jésus vient dans notre vie, il vient pour nous ouvrir les yeux. Tout comme il l’a fait pour aveugle. Pour que tu vois les choses autrement. Il veut nous faire comprendre que nous vivons dans se monde mais nous ne sommes pas de ce monde. Quand Jésus intervient dans notre vie, les choses que Jésus fait dans notre vie, étonnent tout le monde même nous. Ce qui est impossible devient possible pour Dieu. Tout ce qu’il fait, il le fait par amour. Donner un simple témoignage de ce que Dieu fait dans ta vie, peut amener des gens à Dieu, à s’intéresser à Jésus. L’aveugle n’avait pas besoin de voir pour croire, tout ce passe par la foi. Par la foi il témoigne de Jésus C’est par la foi qu’il va aller se laver.

 

Toi qui as accepté Jésus, aujourd’hui tu n’es plus aveugle, tu vois. Tu sais qu’il est le Seigneur. Si tu sais qu’il est le Seigneur, tu peux parler de Jésus autour de toi. Tu n’as pas peur de parler de Jésus. Quand tu ne crois pas en Jésus, tu es aveugle. C’est Jésus qui est la lumière. Je suis un objet de la gloire de Dieu quand il rentre dans ma vie. Nous devons nous mettre debout pour témoigner de Jésus. N’ayons pas honte. Tu ne peux plus rester sur place. Le diable va tout faire pour nous empêcher de parler de Jésus. Beaucoup vont nous traiter de fous.

Il n’y a aucune limite pour Jésus, L’amour de Dieu est dessus de tout. Il est au dessus du Sabbat. Quand il veut intervenir dans ta vie, il n’y a pas de limites. Rien ne peut l’arrêter et cela quelque soit la situation, quelque soit ta famille, quelque soit les liens. Beaucoup seront là pour déstabiliser ta foi, pour créer des doutes mais tu ne dois pas accepter, tu dois refuser. C’est par la foi que nous vivons.

 

N’attend pas que quelqu’un aille parler à ta place. Tu fais parti de la gloire de Dieu. Reste fidèle à Dieu. Dieu est extraordinaire. Le temps de Dieu n’est pas ton temps.

Luc 12v4à5 : « 4 je vous dis, à vous qui êtes mes amis: Ne craignez pas ceux qui tuent le corps et qui, après cela, ne peuvent rien faire de plus. 5 Je vous montrerai qui vous devez craindre. Craignez celui qui, après avoir tué, a le pouvoir de jeter dans la géhenne; oui, je vous le dis, c'est lui que vous devez craindre. »